Maquettes Ferroviaires
et Collections


VB la Grande Marque des petits trains

Les rames homogènes: Electro-entreprise, Pinder, desherbeur

Départ du train de travaux coupant la voie du rapide. L’électrification devait causer de nombreux retards.

VB aura marqué les modélistes du début des années soixante par ses modèles spécifiques de la série maquette. En plus des wagon grue et des wagons de transport spéciaux, il y avait la rame de pose de caténaire Electro-entreprise, une spécialité de cette époque vu le programme d’électrification en cours à la SNCF. Autre spécificité, le nombre de wagon aux couleurs du cirque Pinder, de tous modèles différents avec cages et roulottes. Enfin parmis les toutes dernières production on peut remarquer une rame peu écologique ; le train desherbeur. Ce sont ces différents modèles que je vous décris dans ce chapitre.

Les wagons du cirque Pinder

Les wagons VB du cirque Pinder n’étaient pas forcément destinés à constituer une rame complète comme le train Electro-entreprise ; néanmoins une rame homogène est du plus bel effet. Ces wagons sont apparus chez VB vers 57/58.

Différents types de wagons Pinder chargés de cages, conteneurs ou camions (d’origine Matchbox).

Passage d’un train de cirque en gare de Chaudes Aigue. A noter la commerciale Peugeot 403 Pinder qui suit le convoi.

Une rame homogène tractée par une 131 TB HOrnby-acHO traverse la vallée en même temps que la rame Electro-entreprise progresse.

Le mécanicien de la 131 TB semble bien décontracté à l’abord du PN 62, Il regarde plus le laboureur que ses signaux.

Gros plan sur le célèbre zèbre qui intrigue beaucoup les spectateurs incrédules du passage à niveau.

Publicité parue dans Loco Revue N° 178 d’octobre 1958 qui présente notamment trois modèles de wagons du cirque Pinder.

La rame traverse la campagne avec des jardins et des vignes.

La grue Nordest est de la même couleur que les wagons du cirque Pinder et peut fort bien s’intégrer dans cette rame.

Reconstitution d’une rame de wagons du cirque Pinder de construction personnelle.

Je me suis reconstruit une rame Pinder en reproduisant en plasticarte certains modèles VB, en extrapolant d’autres. Voici l’ensemble de 16 éléments de mes reproductions Pinder dans leurs cartons de présentation, pour rêver un peu de tels coffrets que VB aurait pu commercialiser si la marque avait perduré. Je me suis permis quelques libertés en imaginant des surbaissés « transport spéciaux » pour porter éléphants, girafes, autres chameaux et ours. On peut facilement ajouter à la rame la grue Nordest visible au premier plan pour manipuler les conteneurs lorsque le cirque s’installe dans une ville.

Une rame du cirque Pinder passe sur le viaduc tracté par une BB 9001 VB.

Le début de la rame s’engage sur le PN 62 avec le camion à remorque UFR …..

Les wagons VB du cirque Pinder présentés ici sont tous des reproductions. Ici le camion tractant la cage aux zèbres.

…. et la rame se termine par le surbaissé porte girafe, une dernière roulotte et le fourgon de queue. Il faut espérer pour la girafe que la caténaire 25000 volt a été coupée pour éviter tout risque d’électrocution. C’est sans doute pour cette raison que la rame est tractée par une locomotive à vapeur.

Toute l’équipe du cirque est sur la passerelle du dernier wagon pour saluer les personnes le long de la voie comme le clown……

….. et tous les autres artistes.

Autre vue de la rame passant au-dessus de l’entrée du faisceau de la gare de Rothau, tractée cette fois par une BB 9001 VB.

La rame électro-entreprise, la légende des collectionneurs

Partout en France, dans les années 50 l’électrification progresse, que ce soit en tension de 1500V ou 25000V, vers le nord ou vers le sud. La rame Electro- Entreprise était un symbole de modernité que VB a voulu reproduire. Le noyau dur de la rame Electro-entreprise composé de gauche à droite de la citerne, de la grue Nordest et son wagon d’accompagnement, du wagon trémie, du couvert et du wagon bétonneur.

La rame Electro-entreprise tractée par une 050 TQ de TAB


Le wagon trémie électro-entreprise est une reprise du STCM. Il est muni d’une bande transporteuse et chargé de sable pour la confection du béton destiné a sceller les mats de caténaires. La citerne est une reprise du wagon Simotra.

Les cheminots l’ignorent encore, mais l’électrification va faire disparaitre de nombreux dépôts qui vivent leurs derniers mois dans l’attente de la mise sous tension toute proche.

Au premier plan des modèles complémentaires à la rame, sans doute commercialisés par Lejeune.

La rame complète avec les modèles spécifiques de Lejeune constitue un ensemble impressionnant.

L’Electro-entreprise existait vraiment et a participé à l’électrification de la région Nord comme le prouvent ces photos dans la vie du rail.

La rame Electro-entreprise coupe la voie à un rapide pour regagner sa voie de garage en fin de journée.

A l’intérieur du wagon couvert, une évocation d’un groupe électrogène.

Les deux versions des grues Nordest, au premier plan la rouge avec son wagon d’accompagnement à deux essieux, à l’arrière-plan, la grue jaune du train Electro-entreprise avec son wagon d’accompagnement à boggies. Le point commun de ces deux wagons grues est d’utiliser les habillages de boggies de la CC 060 DB.

L’électrification devait poser de gros problèmes pour être menée à bien de longs mois durant sans perturber le trafic.

Les différents wagons composant le train « electro-entreprise » illustrés dans le catalogue VB 1959, seul catalogue où il y figure.

Les deux rames homogènes traversent les Vosges sur mon réseau.

Le train désherbeur, la terreur des jardiniers

La terreur des jardiniers vient de franchir le passage à niveau. Les potagers n’ont qu’à bien se tenir, les produits désherbants de la SNCF sont d’une efficacité redoutable. A cette époque l’écologie n’était pas une valeur forte.

Les deux wagons du train désherbeur illustrés dans le catalogue VB 1959 en compagnie du wagon trémie Pechiney. Notez sur ce dernier l’utilisation de boggies Y20 prélevés sur les voitures inox Mistral. Ces boggies ne seront pas montés en série.

Le dépôt de mon réseau est bien pourvu en matériel VB ; tandis qu’une 030 TU manœuvre une grue « 54 t type Batignole », une grue « col de cygne » sert dans le parc à charbon tandis qu’une « 60 T Sotteville » est parquée à coté des deux 060 DB de ma collection. Et le train desherbeur est en attente devant le bureau de la feuille à l’arrière-plan.

Le train s’approche des jardins et du passage à niveau Disque Rouge avec bâtiments Cropsy. Notez l’imprudence de ceux qui font du feu alors que c’est strictement interdit.

Autre situation pour un même passage à niveau. Croisement d’un rapide avec le train désherbeur; prière de fermer les fenêtres !